Episode coiffeur

Publié le par Boo et sa crinière

Quand j'ai vu le gentil message d'accueil d'over-blog qui me disait que cela faisait 45 jours (déjà?!?) que je n'étais pas venue, je me suis dis que quand même, j'avais peut-être un peu abusé ce coup-ci. 

 

Qu'ai-je bien pu faire pendant ces 45 jours (à part dépenser mes sous....) mystère! Enfin, je vais vous en raconter une petite partie, parce que la grosse, vous la connaissez (les cours et toussa).

 

Mais commençons par ce que je peux illustrer (un peu) : l'épisode coiffeur. Avant le mariage, très réussi, de ma cousine, je suis passée par la case coiffeur. Bien qu'habituée de mes petits caprices capillaires (pas plus de 0,2cm!!!!), Cyril a gentiment accepté de m'égaliser les longeurs, sans toucher au dégradé périmé et en me refaisant la mèche, un peu, mais pas trop longue. Il m'a même dit qu'il avait des scrupules à me faire payer vu le peu qu'il avait coupé...

Mais bref, l'épisode coiffeur de cette article ne parle pas de cette coupe-ci, mais plutôt de mon coup de tête de ce vendredi et des conséquences qui ont suivi.

 

Après moultes péripéties, chutes libres et ascenceurs émotionnels, (que je vous raconterais quand ce sera fini), un énième coup au moral est venu m'achever, quelque part entre jeudi midi et vendredi 02h00 (heure locale). Bref, vendredi à la pause, j'entre dans la taverne et déclare qu'il faudrait que j'aille me faire couper "Tout ça", en désignant vaguement la masse informe, hirsute, mi-raide mi-frisée qui me servait de chevelure. Et là, levée de boucliers:

"Ah non, tu coupes pas ein?!" s'exclame Dorothée

" Pourquoi tu veux couper, les cheveux long ça te va super bien!" réplique Nicolas.

Ah bon.

Pour éviter un massacre capillaire comme j'en ai déjà subi, je me suis renseignée sur quelques coiffeurs et ai fini par appeler.

 

Tout cela donc pour m'amener à ce point que je voulais partager avec vous: mes cheveux et moi, on est indépendants, complétement. Comme des siamois quoi. Je ne sais pas les vôtres, mais les miens mènent une vie parallèle tout à fait indépendante de la mienne. Cependant, j'ai enfin réussi à les dresser un petit peu:

 20120904_173232.jpg

Si je veux ma jolie crinière avec mes belles boucles, je dois me coucher la tête mouillée après le shampoing et ne SURTOUT PAS dormir plus de huit heures dessus. Sinon ils graissent plus vite.

Je ne dois pas les laisser sécher à l'air libre en journée, sinon ils sont plats et raides. Et ils graissent plus vite.

Je ne dois pas les sécher au sèche cheveux (malheureuse!) sinon ils sont raides, électriques, et ils graissent plus vite (et incoiffables aussi).

Je ne dois pas leur faire de masque nourrissant (même avant le shampoing!) pour ne surtout pas les alourdir et les rendre raides.

 

Mais le pire de tout reste quand même l'épreuve du coiffeur. J'ai un peu l'impression que c'est leur période de stress maximal l'après coiffeur. Ils sortent tous ragaillardis du bac à shampoing, et d'un coup, ils comprennent que ça va plus être comme à la maison. Ils subissent le peignage intensif comme moi un cours de mécanique. Ils subissent le sèche-cheveux comme moi les 8heures à la plage au cap d'adge. Ils sont raides comme des piquets pendant les 48heures qui suivent le passage chez le coiffeur.

Je pensais que cette fois-ci serait un peu différente, j'ai eu presque raison. Ils ont gardé l'effet "froissé" pendant 2heures, avant de s'effondrer lamentablement sur mes épaules. Ils ont bien tenté de s'emmeler aussi vite que d'habitude, mais y ont renoncé. Ils ont essayé de partir dans tous les sens et s'échapper de l'élastique quand je les ai attachés, pas moyen.... Les pauvres....

 

Mes cheveux sont des traumatisés du coiffeur. Je vais les bichonner un petit peu, genre shampoing agressif et séchage au lit avec 5heures de sommeil, ça va les requinquer façon commando.

 

Et vous? Des désespoirs capilaires à raconter?

 

Commenter cet article

marikafée 02/12/2012 20:44


roooo oui . quand on me dégrade les cheveux ils frisent et tout remonte j'ai eu à la  sortie de coiffeur des crises de larmes, je n'ai toujours pas trouvé ma coiffure celle qui va ! mais au
moins j'ai trouvé un bon coiffeur qui ne me donne pas envie de rester dans mon lit pour les 3 mois qui suivent . Bisous

Boo 12/12/2012 00:36



C'est vrai que c'est au moins ça! Les bons coiffeurs, c'est comme les vraies perles, c'est rare! bisous à toi