Le dernier jour avant les vacances

Publié le par Boo

C'était il y a deux semaines pile poil. Une journée qui n'en finissait plus dans une semaine qui n'en finissait plus. Les nerfs avaient étés tendus au maximum, un professeur prenant un malin (insensé) plaisir (sadique) repoussant sans cesse ses dead-lines nous faisait tourner en bourrique. 

 

Il avait eu le plaisir de m'annoncer, suite à une explication que je lui fournissait, que de toute façon, le travail que l'on lui avait fourni ne valait même pas de valider le module, mais 4 ou 5 sur 20. Après avoir gentiment pété un plomb etfais le tour du campus sous la pluie pour me calmer, ma trinôme m'a ramené "de force" chez moi. Le vendredi, nous êtions quelques groupes (binômes, trinômes, quadrinômes) à faire valider nos dispositifs et programme à ce professeur. Nous sommes le seul groupe à ne pas avoir eu de réponse claire. En gros, soit il disait " c'est validé", soit "on se voit aux rattrapages". A nous : " je vous enverrais un mail".

 

En soit, c'était une bonne nouvelle. Mais nous n'étions toujours pas fixés. Mais j'ai pris le parti de l'ignorer et je me suis relâchée.

 

Les bras qui tiennent tout seuls tellement les trapèzes sont tendus.

 

Et puis on a décidé d'aller à Planet Sushi pour s'enfiler une montagne de california et de maki au nutella. On y est restées trois heures. C'était tellement bon! Papoter de tout, de rien, se lacher un peu sur le dos du prof, porter des toasts à l'avenir...

2012-06-29-21-02-47.jpg

La détente, les VACANCES!

 

Trois jours après, je m'en remettais toujours pas.

Commenter cet article