Le miracle du cirage!

Publié le par Boo

Comme je suis en stage en ce moment, je m'ennuie un peu une fois rentrée chez moi le soir.

Et comme je m'ennuie, j'entends des choses auxquelles je ne prête pas attention au début. Comme mes chaussures qui pleurent parce qu’elles sont dégueulasses.

Bon, je veux bien faire un effort, mais c'est bien parce que je vous aime beaucoup!

Alors, armée d'une chaussette orpheline et d'une boite (non, deux en fait), j'ai ciré mes chaussures. J'ai ciré toutes mes noires d'abord. A part mes godillots talonnés, ce n'était, pour toutes, qu'un petit soin qui fait briller.

Quand je suis passée à mes ptites boots..... Mes boots, mes ptites boots qui me suivent depuis la prépa, que j'ai porté un an sans discontinuer, dans la chaleur, dans les feuilles, dans la neige et le sel, à Paris, dans la boue.... Mes ptites boots jamais cirées... A les regarder ainsi, grises, exsangues, j'en ai eu mal au cœur. Et dire que j'avais hésité à les jeter en début d'année quand j'ai vu ce qu'elles devenaient et que toutes les filles en portaient....

Alors j'ai pris mon courage à deux mains, une autre orpheline et un demi pot de cirage marron.

Là, c'était pas du soin. Non non. Je les ai pas cirées, je les ai ressuscitées. Elles n'étaient pas exsangues, elles étaient à l'article de la mort.

Un petit avant/après pas super significatif à cause du flash:

 

P2180831.JPG

 

Promis, maintenant je cire au moins tous les ans!

Commenter cet article