Mes livres chéris ♥ #un lundi parmi tant d'autres

Publié le par Boo

Mes livres et moi, c'est une grande histoire d'amour, au grand damn de Grand Brun. Comme toutes les histoires d'amour, elle est compliquée.

Dans ma chambre, avant que je n'entame ma prépa, ils s'étalaient plus ou moins par terre, ou en piles hautes comme mon lit. C'était beaucoup de bibliothèque verte ou rose (AUCUN RAPPORT AVEC DE L'EROTISME, DEHORS LES PERVERS!*), des Harry Potter et du Stephen King (Master King ♥). Puis sont venus les Granger(♥) et autres Vargas(plus difficile à lire la Vargas). Ces livres devenant plus précieux (car beaucoup plus chers), j'ai commencé à faire des piles sur mon bureau. D'accord, ça finissait toujours en tas, mais au moins on ne marchait plus dessus. 

 

L'explosion, ça a été il y a un peu plus de deux ans maintenant, avec mon arrivée à Besançon dans un appartement à moi toute seule. J'ai commencé par un livre pour m'occuper le soir (puisque je ne travaillais pas, cf le #lundi précédent) , puis j'ai acheté un livre de cuisine, puis un autre, puis je suis passée chez mon bouquiniste de la rue d'Anvers (pour les bisontins ou ceux de passage, ALLEZ LE VOIR!!! en plus il fait des promos pour les étudiants!) et là ça a été la fin. Je savais juste plus ou les mettre. Certes, je n'avais qu'une cinquantaine de bouquins (dont un tiers de cuisine....) mais ça a suffit pour me faire deux cartons pleins (et lourds) pour mon déménagement.

 

Tout ça pour dire quoi? Que Grand Brun sait déjà qu'il va falloir qu'on se prenne au moins un t3 pour avoir une bilbiothèque. Ou un grand couloir. J'aime les beaux livres avec de belles couvertures, mais aussi les livres de poches, avec des histoires terrifiantes dedans (j'ai le mystère de la chambre jaune et les hauts de Hurlevent sur mon téléphone mais je vais quand même les acheter en version papier, par principe.)

 

J'ai déjà prévu que je veux deux étagères, soit noires (ou grise), soit blanche, dans laquelle je rangerais mes livres, cahiers, carnets, photos....

Et comme je sais que ce ne sera pas suffisant, je me suis déjà faite à l'idée d'une pile de livre (ou deux, ou six...) dans l'entrée ou le salon. Si j'ai une cheminée, il y en aura au dessus de l'âtre. J'aurais une étagère dans la cuisine pour les avoir tous à portée de main, et un chevalet pour les maintenirs ouverts sans avoir à utliser le paquet de farine ou une boite de conserve (si Grand Brun lisait ça, il se moquerait : je n'utilise JAMAIS mes livres de recette pendant que je cuisine....). J'aurais une table de nuit avec toujours un livre posé dessus, et un autre posé par terre parce qu'il y avait plus de place dessus. Il n'y en aura pas au toilettes parce que je ne lache pas un livre pour y aller, je ne vais pas lacher un livre pour en sortir (oui, je sais, honte à moi). Grand Brun saura identifier quand j'aurais lu son livre aux pages que j'y ai corné malgré ma collection de marques pages et essayera de ranger ceux que je ne suis pas entrain de lire, mais finira par tous les ranger, t'avais qu'à le faire toi même d'abord.

Bref, je sais que si je ne fais pas attention, je pourrais me retrouver sous une armoire croulante de livres tous entamés, la moitié de finis. Sans rêver d'une maison avec une bibliothèque digne de la belle et la bête, je pense que ceux-ci vont avoir la part belle dans ma vie.

http://a406.idata.over-blog.com/600x337/1/50/26/78/DIVERS/HUMEURS/Bibliotheque-Belle-et-la-bete.png

* Oui, je sais, mais j'ai eu comme requête "je veux lécher des petites culottes" depuis Google il y a trois jours, du coup je me méfie....

Commenter cet article

madamezazaofmars 27/01/2013 08:56


Si il n'y avait pas les enfants, je ferai volontiers moi aussi des piles de livres un peu partout. J'adore ça

Boo 29/01/2013 18:27



Le seul inconvénient de la pile, c'est celle qu'on oublie, et qui se rappelle à notre bon souvenir, dans le noir en général, en rencontrant violemment le petit orteil . 


Peut-être que quand ils grandiront, ils en feront aussi, l'espoir n'est pas perdu 



mecepatou 22/01/2013 13:37


J'adore moi aussi les livres et quand j'étais ado, j'étais un peu comme toi. Mais au fil des années, ne sachant plus quoi faire de mes livres et puis aussi a cause du coût : j'ai décidé de les
vendre ( sauf une petite centaine que je ne peux me séparer) et maintenant je n'achète plus ( a contre coeur) je vais a la bibliothéque. Bises et Bonne lecture. C'est tellement bon de lire !

Boo 29/01/2013 18:25



Merci Mecepatou! 


J'ai déjà dit à Grand Brun que quand on s'installerait, on prendrait un abonnement à la médiathèque: lui pour les DVDs, moi pour les livres. Il voulait aussi m'offrir une liseuse électronique, ce
qui me diviserait le coût d'un livre par quatre et me gagnerait..... 100 fois plus de place. Ca vaut peut-être le
coup! (Même si rien ne vaut l'odeur de l'encre sur le papier!)