Mon gros-déjeuner - Un lundi parmi tant d'autres

Publié le par Boo

Ce matin, ma contribution à Un lundi parmi tant d'autres de Madame Zaza of Mars (et ce soir, la suite de mes aventures gastronomiques du pays des pâtes, tout à fait à propos donc).

 

Le petit-déjeuner est l'étape cruciale de la journée pour moi. Déjà parce qu'il me laisse le temps de me réveiller, et aussi parce qu'il m'évite de me transformer en ours à la rechercher de sucré à partir de 10heures. Et puis de rester un ours toute la journée en fait.

 

 

Le sacro-saint du petit dej chez moi, c'est le jus de fruit. Un petit dej sans jus de fruit, c'est juste la mort. Mais le jus de fruit, c'est n'importe lequel, soyons francs! Le jus de citron (avec de l'authentique citron pressé!), du jus d'orange, du nectar aux 5 agrumes, du sirop de pèche (ben oui), et mon péché mignon du moment, orange, carotte, citron. Carotte oui, vous avez bien lu =).

 

Passe ensuite la boisson chaude. L'indétronable reste le chocolat chaud. Quoiqu'il commence à se prendre froid en ce moment, je reste fidèle au Nesquik (fille de Notre Mère, la Grande Consommation), je ne boirais jamais un café seul. Ou si je le bois seul, c'est que je suis juste VRAIMENT à la bourre. Quand je suis pas réveillée et qu'une douche matinale n'y a rien changé, café! A besac c'était la Senseo, ici c'est le café soluble. L'avantage, c'est que si ça n'a pas marché, je peux m'en reprendre un bien ristretto au boulot. Sauf que si j'en reprends un le midi, je ne dormirais jamais de la nuit!

 

Le manger. Sacro-saint manger. J'ai rarement commencé une journée sans manger, sauf dans de rares exceptions où ça n'allait pas. Si je n'ai pas le temps de le faire chez moi, je le ferais dans le bus, ou au boulot (ils sont cool, les miettes dans le moteur, ça leur fait pas peur!). En ce moment, je tourne aux céréales recouvertes de lait froid (mmmmh! les Pane di Stelle!!!!). Sinon, je les trempe dans un chocolat chaud. Ou mes fameux gateaux au chocolat trempés dans le chocolat sinon. J'ai aussi des petits muffins aux pépites de chocolats, et du pain de mie que je peux tartiner de confiture de fraises ou de Nutella (fille de Notre Mère, la Sacro-Sainte Grande Consommation, le retour!).

Quelque chose d'essentiel aussi: ne jamais, jamais, JAMAIS me parler avant mon petit déj, au risque de te faire envoyer chier méchament! Mais une fois cet instant crucial passée, je suis redevenue une humaine normalement constituée. Mon meilleur ami en à fait la désagréable expérience un matin qu'il dormait chez moi. Il s'était fait envoyer péter dans l'escalier, puis avait tenté une approche en mode "pincettes" après sa douche et mon petit dèj. Mais je l'ai accueilli normalement, avec un grand sourire et bonne humeur. Il en était resté perplexe, ce qui avait bien fait marrer mes parents!

 

 

Et puis, pendant que je suis dans les vidéos de moi au petit déj, celle-ci, c'est moi après quatre cafés italiens dans la journée (je commence à tremblotter à partir de trois ) : musique et paroles de Oldelaf, mise en image par l'ecole des Métiers du Cinéma d'animation d'Angoulême (EMCA). Enjoy!!

 

Commenter cet article

marikafée 18/02/2013 19:11


J'adore cette animation et chanson par contre il me faut bien 10 cafés ritals pour commencer à me mettre dans un état proche de l'ohio.  jolie soirée

Boo 12/03/2013 00:11



J'avoue que je commence à me méfier du café Italien maintenant. Même les dosettes, suivant les marques, pour la même appelation, ce sont ni les même goûts, ni les même puissances! A en perdre son
italien!


Bonne soirée à toi aussi (enfin bonne nuit )